logo
A powerful architecture & Construction theme. Construct your website in the perfect Ratio.
Alienum phaedrum torquatos nec eu, vis detraxit periculis ex, nihil expetendis in mei. Mei an pericula

Entretenir votre poêle ou votre insert

Flam et Cie / Entretenir votre poêle ou votre insert
Insert Rais

Allumer un feu dans son poêle

Nous vous préconisons une méthode d’allumage du haut vers le bas dite TOP DOWN, plus écologique. Cette méthode produit moins de suie et de cendres, réduit considérablement les émissions de particules fines, assure une meilleure alimentation en air et prolonge la durée de flambée de la première charge de bois. Le but est de chauffer le conduit rapidement pour faciliter un bon tirage

  • Utiliser toujours du bois sec.
  • Garder un lit de cendres pour permettre au feu de bien démarrer.
  • Positionner deux bûches en croix puis recouvrir de buchettes puis de deux briquettes d’allumage.
  • S’assurer que toutes les arrivées d’air soient ouvertes
  • Allumer les 2 briquettes d’allumage

Nettoyer la vitre du poêle ou de l'insert

Un système de balayage d’air chaud de la vitre, permet de garder la vitre propre pendant la combustion. Si de la suie se dépose sur la vitre, il suffit en général de maintenir un feu intense pendant quelques temps afin de « pyroliser » ce dépôt de suie. Nous attirons votre attention sur l’utilisation de bois vert ou humide à plus de 20% qui noircit la vitre et pire, bistre votre conduit.

Pour nettoyer une vitre noircie, nous vous recommandons d’humidifier un morceau de journal froissé et de le tremper dans les cendres présentes dans le poêle. Frottez la vitre avec le papier humidifié, répétez ce geste plusieurs fois si nécessaire jusqu’à ce que toute la suie soit décollée. Enfin, essuyez la vitre avec un morceau de papier propre puis jetez le tout, car le papier journal contient de l’encre qui risque de tâcher l’intérieur de votre poêle. C’est une méthode simple, écologique et respectueuse de votre poêle ou insert.

Ne pas utiliser de produit de nettoyage qui laisserait définitivement un film sur la vitre.

Vider les cendres

Contrairement à des idées reçues, il est recommandé de laisser une couche de cendres sur le fond de votre plaque foyère. Cette couche isole et protège la chambre de combustion et rend plus aisé l’allumage du feu suivant.

Parce que les cendres sont un matériau extrêmement isolant, vous pouvez trouver des petits morceaux incandescents cachés plusieurs heures et même plusieurs jours après que le feu se soit éteint. Lorsque vous enlevez les cendres, il est donc important qu’elles soient vidées dans un seau en métal. Il faut les laisser refroidir jusqu’à ce que vous soyez sûr qu’il n’y ait plus de braises incandescentes. Elles ne peuvent pas être utilisées pour le compost, mais font un excellent engrais grâce à leur teneur en potasse et en sels minéraux. Elles serviront à nourrir la terre, et pourront tenir à distance les escargots et les limaces, à conditions d’être bien sèches.

les cendres

Etat des plaques thermiques

Il faut vérifier l’état des plaques thermiques dans votre Poêle ou Insert.

Les plaques thermiques (vermiculite ou réfractaire) servent à protéger le foyer de la chambre de combustion des chocs thermiques et mécaniques. 

Les contraintes mécaniques imposées aux plaques thermiques lors des nombreux chargements en bois du foyer, altèrent la surface de celles-ci. Ce sont des pièces d’usure qui, au même titre que des plaquettes de freins sur une automobile, se changent. Des microfissures peuvent apparaître en surface ne remettant pas en cause l’isolation du corps de votre poêle-cheminée. Les plaques thermiques sont à changer lorsqu’un trou laisse apparaître le corps de l’appareil.

Les plaques thermiques étant des pièces d’usure, celles-ci ne rentrent pas dans le cadre  de la garantie.

Pour assurer une meilleure longévité de vos plaques thermiques, il faut :

  • Poser délicatement les bûches sans les jeter dans le foyer
  • Respecter la taille des bûches préconisées et éviter d’introduire des bûches trop longues dans votre foyer qui forceraient sur les parois.
plaques thermiques poêle

Choisir son bois

Utilisez exclusivement du BOIS SEC. Pour démarrer votre feu, choisissez du petit bois : il s’enflamme plus vite que de grosses bûches, ce qui permet d’atteindre rapidement la température nécessaire pour une combustion intégrale.

Si vous utilisez comme combustible du bois trop humide (humidité supérieure à 20%), la vapeur d’eau se condense. Ceci peut endommager le poêle-cheminée, le conduit de fumée et réduire sa performance. Le Bois « vert » brûle en encrassant le foyer et le conduit : son rendement est très faible et sa combustion produit des émissions polluantes et nocives.

Il existe des essences de bois appropriées : Feuillus (hêtre, chêne, charme).
Pas de résineux.

Si vous optez pour des bûches densifiées : une seule à la fois : pour éviter toute surchauffe pouvant endommager votre corps de chauffe.

Il est important d’adapter la quantité de bois à la puissance de votre poêle ou insert, car trop de bois endommagerait votre corps de chauffe :

1 KG de Bois = 3 KW

IMPORTANT : Ne brûlez pas du bois transformé ou traité.
Il faut faire très attention à ne pas brûler des bois ayant fait l’objet de traitements (vernis, peinture, fongicides, insecticides, etc., notamment les palettes). Leur combustion provoquerait des émissions toxiques et un possible endommagement pour votre conduit. Les dégâts ne pourraient être pris en compte par l’assurance et notre garantie.

Buches